Qu'est ce qu'une TCCE?

Une TCC est une thérapie brève, validée scientifiquement qui porte sur les interactions entre pensées, émotions et comportements. Ces thérapies se concentrent sur les problèmes actuels de la personne, tout en prenant en compte leurs causes historiques. Elles aident à progressivement dépasser les symptômes invalidants et visent à renforcer les comportements adaptés. 


En TCC, on essaye donc de comprendre ensemble ce qui se passe à ces trois niveaux (pensées, émotions, comportements), ici et maintenant, et comment les modifier pour que la situation ne fasse plus souffrir.

Une TCC s’appuie sur des modèles théoriques (théories cognitives et comportementales) et différentes techniques qui aident le patient à identifier les mécanismes à l’origine de ses difficultés, à expérimenter de nouveaux comportements et à sortir ainsi progressivement de cercles vicieux qui perpétuent et aggravent la souffrance psychique...

C’est une approche :

   - Expérimentale : le psychothérapeute et la personne qui consulte font une « hypothèse » sur ce qui fait souffrir. Cette hypothèse est validée si la personne va mieux une fois le traitement terminé. Sinon, c’est que l’hypothèse était fausse et qu’il faut en faire une autre.

    - Directive et active : la personne et le psychothérapeute échangent. Le psychothérapeute TCC n’est pas silencieux et distant. Parfois il peut parler plus que la personne (notamment en phase de « psychoéducation » où le thérapeute explique ce qui se passe pour la personne).

 -  Didactique : le psychothérapeute explique toujours ce qui se passe et va se passer. La personne devient elle aussi experte de ce qui lui arrive : l’objectif est qu’à la fin de la thérapie elle en sache autant sur ses difficultés que le psychothérapeute.

 -  Collaborative : patient et psychothérapeute travaillent main dans la main : le psychothérapeute a ses connaissances, ses outils et ses techniques mais c’est le consultant qui reste maître à bord car c’est lui l’expert de sa propre vie et qui sait ce qui est le mieux pour lui-même. Mais il doit aussi participer activement à la thérapie, notamment en s’engageant à faire les exercices demandés par le thérapeute et qu’il a acceptés au préalable.

 

Prise en charge

  • Phobies spécifiques

  • Troubles Paniques avec ou sans Agoraphobie

  • Troubles Anxieux Généralisés

  • Troubles d'Anxiété Sociale

  • Troubles de Stress Post-Traumatique

  • Troubles Dépressifs

  • Troubles Bipolaires

  • Troubles Obsessionnels Compulsifs

  • Troubles du Comportement Alimentaire

  • Addictions

  • Troubles du sommeil

  • Douleurs chroniques

  • Difficultés relationnelles 

  • Déficit d'affirmation de soi, estime de soi et confiance en soi

 

Techniques utilisées

  • techniques comportementales (expositions, expériences comportementales, résolution de problème)

  • techniques cognitives 

  • pleine conscience

  • développement de compétences relationnelles et sociales

  • jeux de rôle

  • prescription de tâches